un manoir comme une scene de théâtre

Le manoir des Tourneurs, aux premières loges d’une spectaculaire renaissance

Ce somptueux manoir du pays d’Auge était quelque peu endormi au fond des collines augeronnes, jusqu’à ce que son nouveau propriétaire, tombé sous son charme décide de le réveiller. Amoureux du patrimoine et de l’esprit grand siècle, le dilemme du nouvel occupant était alors de respecter le bâti d’origine tout en lui insufflant une nouvelle vie contemporaine et fastueuse. C’est ainsi que l’esprit théâtral plane subtilement sur cette réalisation aux matières nobles et aux couleurs Annie Sloan savamment étudiées pour répondre aux ciels normands et aux saisons contrastées. 

Une mise en scène de Virginie Picard-Jarry

Sous la férule de l’architecte d’intérieur Virginie Picard-Jarry, le défi fut relevé en un rien de temps, au prix d’un travail acharné et d’une passion brûlante. En moins de six mois de de travaux, la belle endormie s’est métamorphosée en une divine comédie.  Inspirée par l’univers fantasque du théâtre, passion du propriétaire, la styliste réussit la subtile alchimie entre la pierre séculaire et la légèreté du décor et de la scénographie.  Chaque pièce du manoir est ainsi dotée d’une atmosphère et s’un sentiment propre. le petit salon est inspiré par la mélancolie de l’automne, tandis que le grand salon est comme la scène d’une comédie humaine flamboyante. A l’étage la lumière artificielle répond à celle du jour sous un ciel étoilé, recréé au fil du grand escalier qui remonte aussi le temps. Comme une pièce en plusieurs actes, la maison est organisée selon différentes unités qui forment un tout et invitent à la rêverie intemporelle..

En avant première du reportage à paraître dans votre magazine « Maisons Normandie » nous vous présentons ce lieu magique et théâtral. Son immense salon aux sublimes canapés de Bérangère Leroy donne le ton de cette pièce qui à elle seule résume l’univers du propriétaire et la symbiose avec l’architecte d’intérieur qui clame haut et fort que même les objets ont une vie. 

Virginie Picard-Jarry meme les objets ont une vie 30 rue de la Libération  92500 Rueil-Malmaison

manoir

un reportage de  Gilles Targat, photographe et réalisateur

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*